Domaines d’intervention

Essayez le management par micro-tâches si au sein de vos associations vous avez du mal à engager vos membres ?

Souvent au sein des associations on rencontre des membres engagés (1/3), des suiveurs timides qui n’osent pas (1/3) et des consommateurs (1/3). Résultat c’est seulement 1/3 tiers des ressources qui sont utilisées et qui risquent de s’épuiser, et c’est dommage car si vous épuisez le tiers le plus engagé vous mettez en péril vos associations, ne serait-ce que pour trouver un nouveau président lorsque celui-ci doit être renouvelé. Vous pouvez joindre notre équipe pour en savoir plus sur la formation commerciale.

Question : Comment faire pour augmenter l’engagement de ses membres ?

Les basics que sont la qualité, la convivialité, et les valeurs intrinsèques de vos associations, sont souvent insuffisants pour engager plus d’un tiers des membres.

C’est pour répondre à cette problématique que je vous propose de réfléchir au management par micro-tâches.

Le management par micro-tâches, Quezaco ?

Les bases de la réflexion :

  • Chacun a besoin de reconnaissance mais peut être freiné par la peur de décevoir ou manque d’information
  • Inspiré de la méthode Kaizen et repensé à l’échelle d’une organisation, il consiste à atteindre un objectif tout en préservant ses ressources et en engageant des ressources jusque-là inexploitées.
  • Chacun aime faire et s’applique lorsqu’il prend du plaisir, le plaisir est un vecteur d’engagement. (Cf la matrice d’Eisenhower revue avec la notion de plaisir et d’intérêt à la tâche Matrice de Ucansell).
  • Un objectif n’est ni plus ni moins qu’un ensemble de tâches qui elles-mêmes sont composées de tâches, on les nommera des micro-tâches. Et le succès global dépend de la qualité de réalisation de ces micro-tâches.

Exemple :

Afin de valoriser vos actions sur les réseaux sociaux, vous décidez de rédiger un article pour résumer votre dernière action.

Un article publié sur les réseaux sociaux peut-être segmenté selon le schéma suivant :

  • Prise de note
  • Rédaction de l‘article
  • Prise de photos
  • Mise en forme de l’article
  • Diffusion sur les réseaux sociaux
  • Animation sur les réseaux sociaux

Le membre en charge de cette tâche est très bon reporter mais est hermétique au réseaux sociaux, résultat, un très bel article mais aucune audience, un coup d’épée dans l’eau et des résultats qui ne sont pas à la hauteur de nos attentes… donc un membre qui se dit que ce qu’il fait, finalement, ça ne sert à rien ☹

Question : Pourquoi est-ce le même membre qui doit tout faire ?

Cela lui engendre environ 4 heures de travail et on l’a vu le résultat peut être démotivant. Un de vos membres adore jouer au reporter, faites-lui prendre les notes et rédiger l’article. Un autre est fan de photos, faites-lui prendre les photos de l’événement. Vous avez un féru des réseaux sociaux, laisser lui mettre en ligne l’article et animer les réseaux.

Résultat vous utilisez 3 ressources pour la même tâche mais chaque ressource est utilisée dans sa zone de plaisir et d’intérêt, sera moins solliciter en termes de temps, et le temps passé étant plaisant ne sera plus contraignant et le résultat engendrera de la reconnaissance de la part de ses pairs. #TEAM SPIRIT : la victoire de la cause est plus forte que la victoire de l’individu

Les points clés du management par micro-tâches :

  • Connaître les points d’intérêts de ses membres.
  • Connaître le temps qu’il souhaite consacrer à l’animation de l’association.
  • Avoir des chefs d’orchestre comme responsable de projet qui sauront mettre leur ego de côté et sauront animer une équipe pour une victoire collective.
  • Savoir accompagner et rassurer les « timides » dans leurs nouvelles micro-tâches.
  • Intégrer cette notion de micro-tâche dès le recrutement de nouveaux membres. 

Si ce modèle fonctionne en mode associatif, en mode entreprise est-il adaptable, qu’en pensez-vous ?

 

Découvrir Ucansell